0 article
 
 
 

Découvrir le chauffe-eau thermodynamique solaire

 

Figurant parmi les gammes de la dernière génération, le chauffe-eau thermodynamique solaire recueille son énergie du soleil pour pouvoir chauffer l’eau. Ce système présente différents avantages et son mode de fonctionnement n’est pas difficile à comprendre.

Fonctionnement du chauffe-eau thermodynamique solaire

Le chauffe-eau thermodynamique solaire est une innovation qui a le même principe que le modèle classique. La seule différence est qu’il a recours à l’énergie solaire pour fonctionner et produire de l’eau chaude sanitaire. Un fluide écologique frigorigène circule dans les panneaux thermodynamiques et se gazéifie quand il entre dans le compresseur où il subit le changement de température. Durant cette compression, le fluide procure une chaleur pouvant atteindre les 110°C qui sera transmis à l’eau située dans l’accumulateur thermique. L’eau chaude sanitaire obtenue grâce au chauffe-eau thermodynamique solaire a une température entre 50 à 55°C. Le fait que l’appareil trouve sa source dans l’énergie solaire fait en sorte que l’électricité utilisée ne sert pas à chauffer l’eau mais à seulement faire fonctionner le dispositif.

 

Les avantages majeurs du chauffe-eau thermodynamique solaire

Si la plupart du temps, les plaques solaires sont vulnérables et peu performantes en hiver puisque le soleil n’apparait pas plus de trois heures, ce n’est pas le cas pour cet appareil. En effet, les panneaux du chauffe-eau thermodynamique solaire dépassent cet inconvénient majeur. Il est important de savoir que le chauffe-eau modèle thermodynamique solaire peut aussi puiser la chaleur dans le sol, dans la pluie et dans le vent, à toute heure. C’est un système qu’on peut qualifier de plus rentable sur le marché. Il dispose d’une grande efficacité énergétique qui permet de faire une économie 7 fois moins la consommation qu’avec un chauffe-eau ordinaire. Le chauffe-eau thermodynamique solaire est également une solution écologique fiable pour avoir de l’eau chaude sanitaire. En effet, cet appareil émet la plus faible quantité de CO2 dans l’air parmi tous les dispositifs de la même fonction.